<i>"The Name of Our Country is América" - Simon Bolivar</i> The Narco News Bulletin<br><small>Reporting on the War on Drugs and Democracy from Latin America
 English | Español | Português | Italiano | Français | Deutsch | Nederlands November 19, 2017 | Issue #43


Making Cable News
Obsolete Since 2010


Set Color: blackwhiteabout colors

Print This Page
Commenti

Search

Narco News Issue #42

Narco News is supported by The Fund for Authentic Journalism


Follow Narco_News on Twitter

Sign up for free email alerts list: English

Lista de alertas gratis:
Español


Contact:

Publisher:
Al Giordano


Opening Statement, April 18, 2000
¡Bienvenidos en Español!
Bem Vindos em Português!

Editorial Policy and Disclosures

Narco News is supported by:
The Fund for Authentic Journalism

Site Design: Dan Feder

All contents, unless otherwise noted, © 2000-2011 Al Giordano

The trademarks "Narco News," "The Narco News Bulletin," "School of Authentic Journalism," "Narco News TV" and NNTV © 2000-2011 Al Giordano

XML RSS 1.0

Les Oaxaqueños du nord de la Californie construisent une Autre Géographie

Ces villages démontrent une capacité de résistance et d’organisation exemplaire


Par Alejandro Reyes
Radio Zapatiste

13 novembre 2006

Dans la ville de Santa Rosa, au nord de la Californie, a eu lieu le 12 novembre le Premier Forum d’Information Sur la Situation du Conflit à Oaxaca. Plus de 100 personnes, la grande majorité venant de Oaxaca, se sont réunies pour débattre de la situation à Oaxaca et pour promouvoir des actions de solidarité avec le mouvement populaire de cet état.

Le forum a été organisé par le Front Indigène d’Organisations Binationales (FIOB), le Comité de Soutien au Mouvement Populaire des Peuples de Oaxaca (CAMPPO), le Congrès Indigène Populaire de Oaxaca « Ricardo Flores Magón » (CIPO-RFM), le Mouvement Etudiant Chicano d’Azatlán (MEChA), CHALE et Free Mind Media. Etaient également présents d’autres organisations et médias alternatifs, tels que Peace and Justice Center, Collectif Zapatiste Ramona, Comité de Soutien au Chiapas, Voix Passant les Frontières et Radio Pacifiste (KPFA).

Le forum a élaboré un communiqué commun qui sera envoyé à l’Assemblée Populaire des Peuples de Oaxaca (APPO) avec diverses résolutions : la décision collective de faire pression depuis les Etats Unis sur les consulats Mexicains pour le retrait de la Police Fédérale Préventive de l’état et pour la destitution du gouverneur Ulises Ruiz ; la décision de participer aux mobilisations prévues pour le 20 novembre ; une manifestation contre la privatisation de l’éducation ; l’exigence d’un procès du gouvernement de Oaxaca pour les crimes commis contre le peuple de Oaxaca.

Rufino Domínguez, du FIOB, a expliqué que le but du mouvement allait beaucoup plus loin que la simple solidarité avec Oaxaca. Le but recherché est de communiquer et de participer activement, tout en reconnaissant les liens étroits qui unissent la population de Oaxaca vivant aux Etats Unis avec son état d’origine. Le FIOB, bien que composé en majorité d’indiens de Oaxaca, compte entre ses rangs des membres de divers peuples. Ainsi, l’organisation sert de levier pour la construction d’une « Autre Géographie » qui ne reconnaît pas les frontières artificielles créées par le pouvoir et propose des réponses à une réalité beaucoup plus complexe. De fait, c’est à partir d’une rencontre semblable à celle-ci, le 8 octobre de cette année, qu’est apparue à Los Angeles la APPO-LA, section Californienne de l’Assemblée Populaire des Peuples de Oaxaca.

La diaspora de Oaxaca, conséquence des conditions de pauvreté et de marginalisation dans cet état, a produit des initiatives d’organisation importantes, tant au Mexique qu’aux Etats Unis. C’est le cas notamment des peuples Triquis en Basse Californie, auxquels le Sous-Commandant Marcos et l’Autre Campagne ont rendu visite il y a un mois. Malgré les conditions de pauvreté, de marginalisation et de discrimination qu’ils subissent, ces peuples, qui font fonctionner toute l’agro-industrie de la tomate de la région, montrent une capacité de résistance et d’organisation exemplaire.

Le peuple de Oaxaca continue la lutte contre l’arbitraire et la violence des gouvernements et du capital, contribuant ainsi à construire un Mexique et un monde plus accueillant et plus juste.

Share |

Cliquez ici pour plus de l'Autre Journalisme avec l’Autre Campagne

Lea Ud. el Artículo en Español

Discussion of this article from The Narcosphere


Enter the NarcoSphere for comments on this article

For more Narco News, click here.

The Narco News Bulletin: Reporting on the Drug War and Democracy from Latin America