<i>"The Name of Our Country is América" - Simon Bolivar</i> The Narco News Bulletin<br><small>Reporting on the War on Drugs and Democracy from Latin America
 English | Español | Português | Italiano | Français | Deutsch | Nederlands November 21, 2017 | Issue #43


Making Cable News
Obsolete Since 2010


Set Color: blackwhiteabout colors

Print This Page
Commenti

Search

Narco News Issue #42

Narco News is supported by The Fund for Authentic Journalism


Follow Narco_News on Twitter

Sign up for free email alerts list: English

Lista de alertas gratis:
Español


Contact:

Publisher:
Al Giordano


Opening Statement, April 18, 2000
¡Bienvenidos en Español!
Bem Vindos em Português!

Editorial Policy and Disclosures

Narco News is supported by:
The Fund for Authentic Journalism

Site Design: Dan Feder

All contents, unless otherwise noted, © 2000-2011 Al Giordano

The trademarks "Narco News," "The Narco News Bulletin," "School of Authentic Journalism," "Narco News TV" and NNTV © 2000-2011 Al Giordano

XML RSS 1.0

Les barrages établis pour soutenir Oaxaca ferment le Chiapas

Des milliers de civils indigènes des communautés zapatistes réussissent à stopper le trafic sur toutes les voies et routes des forêts et des hauts plateaux


Par Al Giordano
L’autre journalisme avec l’autre campagne au Chiapas

20 novembre 2006

Des milliers d’indigènes, habitants du Chiapas (bases de soutien civil à l’Armée de Libération Nationale Zapatiste (EZLN) ont bloqué avec succès toutes les voies et routes principales de l’état du Chiapas, pour soutenir le peuple de l’état voisin d’Oaxaca

Photo: D.R. 2006 Oscar Beard
Narco News a déjà confirmé que ces barrages, qui ont débuté lundi 20 novembre à 5 heures du matin, ont empêché la circulation automobile sur les routes suivantes:

  • Tuxtla Gutiérrez – San Cristóbal (autoroute de cuota)
  • Tuxtla Gutiérrez – San Cristóbal (vieille route)
  • San Cristóbal – Comitán
  • San Cristóbal – Chamula
  • San Cristóbal – Tenejapa
  • San Cristóbal – Simojovel
  • Ocosingo – San Cristóbal
  • Palenque – Ocosingo

La nuit dernière, il avait été prévu de bloquer les routes de la côte, y compris la Panaméricaine, sur plusieurs points, entre Tapachula et la frontière avec l’Etat d’Oaxaca. Ces informations ne sont cependant pas encore confirmées.

A chaque barrage, des centaines voire des milliers de civils zapatistes masqués se sont placés, silencieusement, sur toute la largeur du chemin ou de l’autoroute…

Les barrages bloquent pendant 45 minutes, puis pendant 15 minutes les véhicules peuvent passer.

Le 20 novembre a lieu la fête nationale, commémoration de la Révolution mexicaine de 1910. C’est habituellement une date où l’on voyage, surtout vers les «mecques» touristiques comme San Cristobal de las Casas, ville de montagne. Mais ce matin-là, beaucoup de magasins qui auraient dû être ouverts étaient fermés. Soit parce que les employés avaient décidé de suivre la consigne de «grêve nationale» en soutien à Oaxaca, prévue ce jour-là, soit parce que tout simplement ils ne pouvaient venir travailler du fait des barrages. Les rues de l’ancienne capitale du Chiapas sont inhabituellement tranquilles, avec très peu de trafic automobile.

Nous vous tiendrons informés de la suite des évènements.

Share |

Cliquez ici pour plus de l'Autre Journalisme avec l’Autre Campagne

Read this article in English
Lea Ud. el Artículo en Español
Legga questo articolo in italiano

Discussion of this article from The Narcosphere


Enter the NarcoSphere for comments on this article

For more Narco News, click here.

The Narco News Bulletin: Reporting on the Drug War and Democracy from Latin America