<i>"The Name of Our Country is América" - Simon Bolivar</i> The Narco News Bulletin<br><small>Reporting on the War on Drugs and Democracy from Latin America
 English | Español | Português | Italiano | Français | Deutsch | Nederlands October 19, 2017 | Issue #45


Making Cable News
Obsolete Since 2010


Set Color: blackwhiteabout colors

Print This Page
Commenti

Search

Narco News Issue #44

Narco News is supported by The Fund for Authentic Journalism


Follow Narco_News on Twitter

Sign up for free email alerts list: English

Lista de alertas gratis:
Español


Contact:

Publisher:
Al Giordano


Opening Statement, April 18, 2000
¡Bienvenidos en Español!
Bem Vindos em Português!

Editorial Policy and Disclosures

Narco News is supported by:
The Fund for Authentic Journalism

Site Design: Dan Feder

All contents, unless otherwise noted, © 2000-2011 Al Giordano

The trademarks "Narco News," "The Narco News Bulletin," "School of Authentic Journalism," "Narco News TV" and NNTV © 2000-2011 Al Giordano

XML RSS 1.0

Supermodèles 1, Ulises Ruiz 0 : « Miss Univers » annule les événements du défilé 2007 de Oaxaca

Malhonnêtement, Ruiz accuse Donald Trump pendant que les mannequins se mobilisent face aux consulats à New York, et ailleurs dans le monde, avec la demande suivante : « La police fédérale hors de Oaxaca ! »


Par Cha-Cha Connor
Porte-parole de Modelos, Assemblée populaire de mannequins pour Oaxaca (APMO)

29 mars 2007

Le mouvement international de mannequins, Supermodèles pour Oaxaca (APMO), revendique sa première victoire aujourd’hui avec l’annulation partielle du défilé du concours de Miss Univers, programmé dans l’état mexicain de Oaxaca, et qui avait été annoncé pour mai prochain.

Le vrai crédit de cette victoire va aux héroïques peuples de Oaxaca et à son Assemblée populaire (connue sous son nom espagnol de l’APPO), laquelle a maintenu sa demande d’expulsion de la dictature frauduleuse et illégitime du gouverneur Ulises Ruiz Ortiz.


Le bouquet « Bien fait ! » de l’AMPO à Donald Trump.
Aujourd’hui, les propriétaires du défilé, Donald Trump et la NBC, ont retiré les concours de Miss Univers du centre cérémonial ancestral indigène de Monte Albán, Oaxaca, seulement trois semaines après que les mannequins se sont mobilisés en signe de protestation et de solidarité avec les mouvements sociaux de Oaxaca. Avec l’élimination du défilé de Miss Univers de Oaxaca, les mannequins ont préservé notre dignité de travailleuses et d’agents pour la paix, la justice et la démocratie ; en tant que travailleuses, nous continuerons à être solidaires des peuples des Oaxaca contre la dictature.

La dernière fois que le gouvernement mexicain a tenté d’imposer un grand spectacle international sur le peuple pendant une période de rejet public du régime, ce fut les protestations précédant les Jeux olympiques de 1968 à Mexico, qui ont été réprimées brutalement par la police, causant le massacre de la place Tlatelolco le 2 octobre 1968, où plus de 1000 manifestants avaient été assassinés, et encore plus blessés et arrêtés. Un bain de sang comparable était en train de se préparer en coulisses avec le concours en costumes traditionnels des candidates à Miss Univers, mais les mannequins se sont soulevés et ont déclaré : « Nous ne participerons pas à la répression. »

Les dangers auxquels la dictature répressive du gouvernement d’Ulises Ruiz expose les mouvements de Oaxaca, y compris l’Assemblée populaire des peuples de Oaxaca (APPO) sont loin d’avoir été surmontés. En particulier depuis novembre 2006 où la police fédérale préventive (PFP) a commis des violations des droits humains — viols et assassinats compris — contre le peuple de Oaxaca, lesquelles ont été avérées par plusieurs organisations de droits humains et par des journalistes authentiques. (Voir « Offensive de la police fédérale préventive contre le peuple de Oaxaca », 25 novembre 2006, Narco News.)

Outre les caractéristiques répressives du régime de Ruiz, le néfaste gouverneur a révélé sa malhonnêteté et son singulier manque d’intelligence cette semaine quand il a déclaré au quotidien Excélsior de Mexico que l’événement avait été annulé car le propriétaire de Miss Univers, Donald Trump, demandait prétendument 1,5 million de dollars à l’état. Ceci, à l’évidence, n’est pas vrai (même le président de l’association des restaurateurs de l’état de Oaxaca a admis au quotidien Noticias de Oaxaca que la cause avait été le « mouvement social » qui se continue dans l’état — son ingouvernabilité —, qui avait scellé le destin malheureux de l’événement).

Loin d’accuser M. Trump et l’organisation de Miss Univers, les mannequins de l’AMPO le remercient et l’honorent pour sa vision heureuse afin d’éviter le bain de sang qui se préparait ce mois de mai au Oaxaca, et pour éloigner les mannequins de Miss Univers de la nocivité et de l’indignité de soutenir un régime dictatorial. Pour exprimer nos remerciements, Supermodèles pour Oaxaca a envoyé un beau bouquet de fleurs jaunes et violettes au señor Trump, — à ses bureaux de la Cinquième Avenue, où nous avions prévu de manifester, nous envoyons maintenant des fleurs.

Une carte de remerciements accompagne le bouquet de luxe : « Bien fait ! », que nous avons envoyé à M. Trump. Elle contient le message suivant :

Nous vous remercions, M. Trump, d’avoir retiré le défilé de Miss Univers loin des mains violentes du dictateur du Oaxaca, Ulises Ruiz Ortiz. Votre décision est une victoire pour les droits humains et indigènes.

Supermodèles pour Oaxaca
models@narconews.com

La première étape du projet a ainsi été accomplie en solidarité avec les travailleurs et les travailleuses de Oaxaca ; les mannequins de l’AMPO annoncent une escalade de notre protestation : nous nous dirigeons vers la deuxième étape de nos efforts d’organisation, et nous continuerons les préparatifs pour les auditions du tapis rouge à New York et ailleurs. Pour ces actions, l’AMPO aura dans sa ligne de mire les consulats mexicains aux Etats-Unis d’Amérique du Nord et dans le monde entier, en solidarité avec les demandes de l’APPO pour qu’arrive à son terme la dictature illégitime d’Ulises Ruiz Ortiz. Nous continuerons nos actions en tant que mouvement international de mannequins jusqu’à ce que le gouvernement mexicain ordonne le départ de la police fédérale préventive de Oaxaca, et cesse de reconnaître et d’appuyer la dictature de Ruiz.

La police fédérale préventive hors de Oaxaca MAINTENANT !

FIN de la dictature illégitime d’Ulises Ruiz Ortiz !

AUDITION POUR LES PROCHAINES PROTESTATIONS DES SUPERMODÈLES AUX CONSULATS MÉXICAINS : envoyez vos demandes d’admission à l’AMPO jusqu’au dimanche 31 mars 2007 minuit à l’adresse électronique : models@narconews.com.

Les auditions à New York auront lieu le 18 avril 2007 à 12h.

Pour obtenir une audition et être une supermodèle AMPO, veuillez envoyer au moins deux photos du visage, deux photos en pied et deux photos de votre choix, ainsi qu’une lettre qui exprime ses raisons et désirs de passer l’audition, à la porte-parole des mannequins et directrice, Cha-Cha Connor, à : models@narconews.com. Toutes les photos doivent être professionnelles et seulement de ta personne.

Photographes, coiffeurs et maquilleurs, créateurs de mode et d’accessoires, manucures et pédicures, peuvent, de façon similaire, envoyer des exemples de leurs travaux avec une lettre exprimant leur désir d’être volontaires à ce projet à la porte-parole des mannequins et directrice, Cha-Cha Connor, à : models@narconews.com.

Les reporters, rédacteurs de revue de mode, directeurs de théâtre et de cinéma, artistes, paparazzis, voyeurs, curieux, gardes du corps et observateurs de droits humains : merci de contacter le secrétaire de presse de Mme Connor, M. Al Giordano, à l’adresse électronique narconews@gmail.com.

Voir également : « Miss Universo 2007 Cancelado en Oaxaca » (« Miss Univers 2007 annulé à Oaxaca ») dans Noticias, Oaxaca.

Share |

Cliquez ici pour plus de l'Autre Journalisme avec l’Autre Campagne

Read this article in English
Lea Ud. el Artículo en Español
Legga questo articolo in italiano

Discussion of this article from The Narcosphere


Enter the NarcoSphere for comments on this article

For more Narco News, click here.

The Narco News Bulletin: Reporting on the Drug War and Democracy from Latin America